dimanche 20 juillet 2014

En Australie, bientôt des peines de prison pour les « lanceurs d'alertes »

Des peines allant jusqu'à dix ans de prison pour les lanceurs d'alertes, mais aussi pour les journalistes utilisant leurs révélations : c'est ce que prévoit un projet de loi déposé par le ministre de la justice australien, George Brandis, lorsque les révélations touchent à la sécurité nationale.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire