mardi 29 juillet 2014

L’Autre Guerre d’Israël

La semaine dernière, j’ai de plus en plus fréquemment vu et entendu la phrase « laissez Tsahal gagner ». Publiée dans les médias sociaux, peintes à la bombe sur les murs, et chantée dans les manifestations. Beaucoup de jeunes la citent sur Facebook, et semblent penser que c’est une phrase qui a surgi en réaction à l’opération militaire en cours à Gaza. Mais je suis assez vieux pour me rappeler comment elle a évolué : d’abord formulée comme un slogan pour ensuite devenir un mantra. Évidemment, ce slogan ne s’adresse ni au Hamas ni à la communauté internationale, mais aux Israéliens. Et il symbolise à lui tout seul toute la vision tordue du monde qui guide Israël depuis douze ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire