lundi 14 juillet 2014

SNCM : un naufrage qui vaut de l'or !



La grève, le folklore de la presse et les clans corses à la chasse d’un trésor enfouilli en pleine mer… 

« Moi je ne me plains pas, que la saison ne serait pas bonne on le savait, rien à voir avec la grève » explique à Bakchich, le gérant d’un important établissement hôtelier sur l’île de Beauté . « Il n’y a pas d’argent, surtout pour les classes moyennes, les familles qui prennent les bateaux avec la voiture et disons la vérité, plus que le voyage, c’est ensuite la Corse qui est chère. Très chère, le double de nos voisins sardes et quand il n’y a pas d’argent, le tourisme est en baisse et les entreprises qui travaillent dans ce secteur sont inquiètes.Et leur inquiétude se cristallise sur la grève de la SNCM. C’est irrationnel, mais nous sommes en Méditerranée. »


Lire la suite Bakchich.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire