vendredi 8 août 2014

« Fonds vautours » : l'Argentine porte plainte contre les Etats-Unis


L'Argentine a annoncé, jeudi 7 août, avoir porté plainte contre les Etats-Unis devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, dans le cadre du litige sur la dette qui l'oppose à des fonds spéculatifs.

Saisissant la plus haute juridiction des Nations unies, Buenos Aires accuse Washington de violer sa souveraineté et son immunité judiciaire, après qu'un juge de New York a ordonné le blocage de remboursements de dette à des créanciers privés. Le feuilleton dure depuis des années et pour la première fois, l'Argentine s'en prend aux Etats-Unis, où l'indépendance de la justice est sacrée. « Etant donné qu'un Etat est responsable de la conduite de tous ses organes, les violations [du pouvoir judiciaire] ont provoqué une controverse entre l'Argentine et les Etats-Unis », affirme un communiqué de la présidence argentine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire