samedi 9 août 2014

France 3 : l’info, victime des heures sup... (SNJ-CGT)


Pour la première fois dans l’histoire de la Rédaction nationale, aucune équipe n’a été envoyée pour couvrir un événement majeur en Israël-Palestine. Alors que toutes les chaînes généralistes ou d’informations en continu ont une ou plusieurs équipes sur place pour rendre compte de l’opération « Bordure Protectrice », France 3 s’est bornée à faire travailler ses journalistes depuis Paris avec les images fournies par les agences. Motif invoqué par la direction : le paiement des heures supplémentaires qui a fait exploser le budget et réduit d’autant les moyens financiers pour les reportages. 

Résultat en juillet, aucune équipe à Gaza ni en Israël, aucune équipe en Ukraine (alors même que, fait rarissime, un avion de ligne a été abattu par un missile) et évidemment aucune équipe en Iraq, en Libye, en Sierra Leone ou au Libéria pour traiter d’Ebola… Seule une équipe est partie sur le crash de l’avion d’Air Algérie, parce que 51 Français se trouvaient à bord.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire