lundi 11 août 2014

Le directeur de Human Rights Watch persona non grata en Egypte


Ils ont été refoulés d'Egypte pour « raisons de sécurité », expliquent-ils. Le directeur de l'organisation Human Rights Watch (HRW) accompagné d'une responsable de l'ONG américaine ont annoncé lundi 11 août s'être vus interdire un séjour en Egypte. 

« J'espérais présenter un rapport au gouvernement égyptien » à propos des massacres répétés de partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi par les forces de sécurité égyptiennes l'an dernier, explique Kenneth Roth sur Twitter. « Ils n'ont pas voulu me laisser entrer », poursuit-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire