mardi 12 août 2014

Le nouveau patron du foot italien, amateur de blagues racistes


Malgré la polémique suscitée par ses propos racistes dans un discours de campagne, interprétés comme une référence au français Paul Pogba, Carlo Tavecchio a été largement élu à la présidence de la Fédération italienne de football (FIGC), lundi 11 août. 

Expliquant être "mal à l'aise avec les mots", l'ancien vice-président de la FIGC a promis qu'il s'efforcerait améliorer "sa façon d'être un peu rugueuse et peu glamour". Drôle d'euphémisme pour désigner des propos racistes qui ont ému toute l'Italie. Le 25 juillet, dans une réunion publique organisée pour sa candidature, Carlo Tavecchio, 71 ans, se sent obligé d'y aller de son anecdote pour illustrer ses propos sur l'arrivée de plus en plus de joueurs noirs ou d'origine africaine dans le foot italien : "Opti Poba est arrivé ici et avant il mangeait des bananes, aujourd'hui il joue titulaire à la Lazio de Rome."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire