mercredi 20 août 2014

Livre : Emmanuel Todd - L'invention de l'Europe (1990)



Tout auréolé du succès de La Chute finale (1976), dans lequel il annonçait l'effondrement du régime soviétique, Emmanuel Todd entreprenait une analyse décapante de l'Europe à partir des structures familiales : la famille souche, autoritaire et inégalitaire ; la famille communautaire, autoritaire et égalitaire ; la famille nucléaire libérale et égalitaire ; enfin, la famille nucléaire absolue. Et Todd de montrer comment la répartition de ces structures à travers le Vieux Continent a pu conditionner l'influence des religions, l'essor du capitalisme, l'adhésion à certaines idéologies : alors que le libéralisme s'est diffusé dans les pays où domine la famille nucléaire (pays anglo-saxons), le communisme s'est, lui, durablement installé là où la famille communautaire dominait (Russie, Europe de l'Est...). Certes, le contexte a beaucoup changé depuis, mais force est de constater que, d'un pays européen à l'autre, les évolutions se poursuivent selon des rythmes variables qui sont liés précisément au degré d'individualisme ou d'anti-individualisme hérité des structures familiales... Faute de prendre en compte ce « refoulé de la conscience politique », les Européens, prévenait Todd, peineront à bâtir une citoyenneté commune.

2 commentaires:

  1. Drôle que cé livre, pour moi le plus profond mais aussi le plus lourde des oeuvres de M.Todd q'on peut trouver ici, est le seul a avoir un lien actif. Tu est moin.

    RépondreSupprimer
  2. Drôle que cé livre, pour moi le plus profond mais aussi le plus lourde des oeuvres de M.Todd q'on peut trouver ici, est le seul a avoir un lien actif. Tu est moin.

    RépondreSupprimer