lundi 4 août 2014

Pollution pétrolière au Nigeria : « rien n'a changé », pour les ONG, malgré le rapport de l'ONU


Trois ans après un retentissant report de l'ONU, des ONG accusent le Nigeria et Shell de n'avoir pratiquement rien fait contre la pollution pétrolière dans l'Ogoniland, au cœur du delta du Niger.

Cette enquête scientifique sans précédent de l'ONU avait établi l'étendue et l'impact de la pollution pétrolière dans la région. Elle avait appelé à mettre en œuvre la plus vaste opération de nettoyage jamais entreprise au monde, d'une durée estimée entre vingt-cinq et trente ans, et appelait industrie pétrolière et gouvernement nigérian à y participer à hauteur de 1 milliard de dollars.

Depuis, les rares dispositions prises par Abuja et Shell « ne sont qu'une façon de cacher que rien n'a changé », selon l'association Friends of the Earth Nigeria. Avec Amnesty International et trois autres organisations, ils ont publié un rapport intitulé « Shell : aucun progrès » lundi 4 août.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire