jeudi 21 août 2014

Racisme et militarisation : la face cachée de la police américaine


Les manifestations se poursuivent à Ferguson après la mort de Michael Brown, adolescent noir abattu par un policier le 9 août dernier, alors que la garde nationale vient d'être mobilisée pour les réprimer. L'opinion publique prend la mesure d'une réalité ancienne : celle d'une police aux méthodes souvent brutales et dont les principales victimes sont noires. 

Trois éléments sont utiles pour comprendre l'indignation et l'émotion suscitées par la mort de cet adolescent. D'une part, loin d'être isolé, ce drame s'ajoute à une longue liste de violences policières. D'autre part, on assiste depuis une vingtaine d'années à une militarisation de plus en plus importante poussée par une puissante industrie de la défense. Enfin, tout cela a lieu dans une Amérique qui peine à éradiquer un racisme systémique et où les préjugés sont tenaces.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire