dimanche 10 août 2014

Témoignage d’un jeune espagnol parti se "battre contre le fascisme" en Ukraine


Deux jeunes espagnols sont récemment arrivés dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine, qui est actuellement le théâtre d’affrontements meurtriers entre des séparatistes et le gouvernement de Kiev. L’un d’eux, Rafael Muñoz, 27 ans, témoigne sur les Observateurs. Il dit vouloir se battre contre le "fascisme", comme au temps de Franco. 

Les deux jeunes hommes expliquent dans une vidéo, qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, qu’ils sont arrivés avec 500 euros en poche et un sac à dos à Donetsk pour apporter leur aide aux milices de la République autoproclamée de Donetsk (considérées comme des pro-russes) qui se battent contre le gouvernement de Kiev. 

Sur cette vidéo, les deux jeunes hommes expliquent : "Nous sommes ici pour que le monde puisse voir que ce que disent les télévisions espagnoles et américaines sont des mensonges. Les gens ici ne sont pas des terroristes, ils ne sont pas des criminels, ils défendent seulement leurs maisons et leurs familles. Le monde doit se battre pour eux et pour leur liberté."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire