mercredi 3 septembre 2014

Le mépris social de François Hollande révélé par Valérie Trierweiler


C'est dans les pages les plus personnelles de son livre que Valérie Trierweiler porte l'estocade. Fille d'un invalide et d'une caissière de patinoire qui ont eu cinq enfants, elle a grandi dans une ZUP près d'Angers et elle est fière de ses origines. Elle rapporte que M. Hollande, lors d'un repas familial, a raillé sa famille, ses origines modestes – « une gifle ». « Il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents' très fier de son trait d'humour. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire