vendredi 31 octobre 2014

Démocratie Réelle face au Système - Reportage à Saint-André-de-Valborgne



Des rues étroites, de vieilles batisses, un vieux pont, le charme d’un village Cévenol. Mais ne vous laissez pas avoir par le calme apparent de cette bourgade de 450 âmes, car c’est bien ici que se livre un combat que l’on pourrait extrapoler au niveau national, voir mondial. 

Quel combat ? 

Il commence en Mars 2014, à l’occasion des élections municipales. Une initiative nommée « Démocratie réelle », consistant à tirer au sort les candidats, trouve des relais dans la commune de Saint-André-de-Valborgne, c’est ainsi que 4 volontaires, terme qu’ils emploient pour se définir, intègrent le conseil municipal. 

Le début d’un bras de fer 

Apportant dans leurs bagages plusieurs idées, comme filmer les séances du conseil municipal afin de les rendre accessibles au public, ces volontaires se retrouvent vite confrontés à des menaces, des intimidations, voir même des actes de vandalisme, à l’exemple de l’incendie du véhicule d’un de leur soutient, ou encore de tentatives de vol. Afin de réaliser leur projet, il ont ouvert un site internet sur lequel ils relaient les actualités et les vidéos des différents conseils. Camille Halut, conseillère municipale et étudiante en droit, portera plainte à de nombreuses reprises auprès de la gendarmerie, et ira même jusqu’à réaliser un « sitting » devant le palais de justice d’Ales (sous-préfecture du département du Gard) , puis devant la préfecture de Nîmes afin de se faire entendre. 

Une faible couverture médiatique 

Hormis quelques articles parus dans le journal Midi Libre, rien de cette affaire ne parait dans la presse. A l’instar du Cercle des Volontaires, d’autres médias associatifs se sont intéressés à cette histoire. A l’exemple de « cause toujours » ou encore « objectifgard » , qui ont relayé l’information via des articles et des reportages. Voici notre reportage, avec les interventions de M. Bourelly (maire), Etienne Chouard (enseignant et blogueur), Camille Halut et Djaffy Pereira Da Silva (soutient de Camille Halut)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire